Acheter ma résidence principale

« Dois-je acheter ma résidence principale ou rester locataire ? » Il y a trente ans, ce débat n’existait pas. Acheter sa résidence principale se présentait comme une évidence et s’inscrivait dans un projet de vie bien réglé. Avoir « son propre toit » et ne pas « jeter l’argent par les fenêtres dans un loyer » tombaient sous le sens. Mais c’était il y a trente ans. Une éternité tant le contexte économique, les mœurs et les habitudes de consommation ont radicalement changé. « Faut-il toujours acheter sa résidence principale ? » Dans certains cas, la réponse mérite d’être nuancée…

On constate actuellement une évolution de paradigme générationnel qui lie ou plutôt sépare les générations (« les plus de 70 ans » vs « les moins de 30 ans ») vis-à-vis de la résidence principale. A raison, les générations précédentes ont cherché à transmettre une idée forte, un conseil à la génération qui les suit. Si les jeunes ont bien reçu cet héritage culturel, le contexte et les conditions actuelles ne font pas sonner comme une évidence le sujet de la résidence principale pour eux. Une forme d’inconfort de décision s’est installée, un tiraillement entre l’héritage et la réalité du monde dans lequel ils vivent qui engendre un questionnement légitime